Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TRAX

Le blog Trax non officiel est réalisé par une passionnée de musique electronique.

T.A.F.

Publié le 17 Mars 2006 par Trax

Hier,vers 17 h petit attroupement devant le Nouveau Casino. Une petite foule tout droit sortie de la manif anti-CPE vient assister à un concert en petit comité de Franz Ferdinand. Quoi, du rock dans le magazine et maintenant dans le blog de Trax ? Bon, calmons-nous. Mon but n’est pas de développer en quatre feuillets le sujet : « pourquoi Franz Ferdinand représente le groupe pop parfait du 3e millénaire ? ». Pas ici d’hagiographie. Alors même que, de fait, je suis un peu fan – j’ai quatre éditions différentes de leur premier album, dont le pré-CD tout pourri, c’était mon sixième concert et j’emmerde ceux que cela gêne. Non, ce qui importe et mérite d’être souligné tient au panache du groupe, leur générosité. Les Ecossais étaient hier à Paris pour participer à l’émission sur Canal + de Michel Drucker (avec ses chroniqueurs habituels, manquait juste à l’appel Bruno Masure retenu par un concours de contrepèterie). Bon, oui, donc Michel Denisot avait invité le groupe (« il vend autant aux Etats-Unis qu’Oasis », sacré papy) pour un quart d’heure de bafouille et un morceau live. Sachant leur venue prochaine, la radio Oui FM leur a proposé de donner un petit concert gratos, presque à l’heure du goûter. Bien sûr, cela fait partie de la promotion –le concert a été diffusé en direct sur les ondes, rediffusé ce soir. Mais on connaît pas mal de groupes qui auraient préféré faire du shopping sur les Champs au lieu de jouer devant des lycéens. Car, à 18 h, Franz Ferdinand est raisonnablement à donf’, juste pour le fun. D’ailleurs, la bande à Kapranos aurait exigé que soient retirées sur les murs les mentions d’un sponsor (Alcatel, apparemment). Bon esprit, donc. Rappelons-nous il y a deux ans le showcase payant des Beastie Boys à l’Elysée Montmartre et comparons. Après, la question que beaucoup se posaient dans cette bulle temporelle – lumières artificielles, atmosphère nocturne - est-on alcoolique quand on boit une bière à même pas 18 H, en attendant ? On laissera le sage de la rédaction, dit « Pat le ouf », nous livrer la parole sacrée. De toute façon, moi, je ne suis pas longtemps posé la question…hé hé. Ah oui, T.A.F. = Thursday Afternoon Fever.

Commenter cet article