Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TRAX

Le blog Trax non officiel est réalisé par une passionnée de musique electronique.

Pump That Shit!!!

Publié le 31 Mars 2006 par Trax

Pump That Shit!!!

Oui, je pourrais vous dire qu’hier à la Boule Noire il y avait une ambiance de malade, que l’immense file d’attente devant la porte était bien le signe que cette soirée était un événement, que le line up valait effectivement le détour, et que tous les artistes programmés, Kavinsky, Gaspirator, SébastiAn, Mr Oizo, DJ Funk, Surkin, Feadz, Uffie ou Justice, comme les invités surprises, (avouez que Erol Alkan comme surprise c’est plutôt pas mal) ont enflammé le dance floor. Tout cela n’est que pure vérité donc oui, je pourrais vous le dire, je pourrais même en faire des pages et des pages.

Mais sur le coup des deux heures, quand une marée de clubbers pogotaient comme devant la scène d’un pur concert de rock, alors que Xavier (Justice) et Erol Alkan donnaient le meilleur d’eux même derrière les platines, et que moi, j’étais au milieu, là, les bras en l’air, à fixer une croix géante qui clignotait frénétiquement à me rendre épileptique, portée par le son et la foule, et bien je ne pensais pas à tout ça. Je ne pensais pas à grand chose en fait, à part qu’à ce moment bien précis, littéralement en sueur, les joues écarlates comme après une course d’endurance de 150 kilomètres, j’étais persuadée d’une chose : que cette soirée resterait forcément dans les mémoires, et que, d’accord Nathan Fake jouait le même soir au Nouveau Caz, qu’il y avait une prog sympa au Triptyque, mais que c’était bien là et seulement là qu’il fallait être… !

Et ce n’est pas en écoutant DJ Funk hurler « Pump that shit » dans son micro, encore et encore, en regardant Pedro distribuer bonbons et mixtapes à tour de bras, avec ce sourire bienveillant et ce regard paternaliste, ou en observant la drôle de danse que réalisait Surkin derrière son laptop, comme un petit pantin désarticulé ou possédé, que j’allais changer mon point de vue sur ce qui est à mes yeux une des meilleures soirées de l’année. Talents.Complicité (Surkin hosté par DJ Funk pendant presque tout son set, mythique !). Créativité. Respect. Voilà, c’est dit.

Commenter cet article